Pourquoi la pâte Fimo 1/4 ?

Pourquoi la pâte Fimo 1/4 ?
D’abord qu’est-ce que la Fimo ?

Allez, pour bien démarrer, un peu de langage technique :

Photo de RF._.studio sur Pexels.com

De fabrication allemande, la pâte Fimo est une pâte polymère

Définition de polymère : subst. masc. CHIM. Composé macromoléculaire organique ou minéral résultant de la combinaison de plusieurs molécules à partir d’un monomère unique ou de monomères différents. (oui bon, il y a plusieurs composant dedans en fait)

Il est bon de savoir que cette pâte est en fait un mélange de plastiques et d’autres composant qui lui permettent d’être souple comme de la pâte à modeler et solide une fois cuite. (pour ceux et celles qui sont sensible à l’écologie, il faut être conscient que cette pâte est faite de plastique et donc l’utiliser à bon escient et la jeter au bon endroit !)

Il est impossible de faire soi-même de la pâte Fimo. En effet, les ingrédients ne sont pas accessibles sur le marché pour les particuliers. Voici, à titre indicatif, le tableau des composant de la Fimo :

  • 60 à 70 % PVC (quelques fabricants : Innovyn – Vinnolit – Vestolit)
  • 20 à 23 % de plastifiant (Acetyltributylcitrate) tel que le Citrofol BII
  • 1,5% de Co-stabilisateur
  • 5,5% de Stérate de Zinc ou de stérate de Calcium
  • 5 à 15 % de charges minérales (Carbonate de Calcium, talc,…)
  • 0.05 à 1.5 % de pigments
  • 0 à 10 % de mica (pigment à effets)

l’article de 123 créa est ma source pour cet article, c’est si bien fait que je ne pouvais que reprendre un morceau de leur article mais…

Cerise sur le gâteau il montre l’alternative Do it Yourself et explique comment faire de la porcelaine froide pour éviter les pâtes polymères. Si vous êtes intéressés, consultez 123 créa.

J’ai choisi d’utiliser la Fimo

Parce que c’était the produit vendu à Cultura près de chez moi. j’avais essayé la pâte à sel qui sèche à l’air libre et qui ne me convenais pas car très long à sécher… De plus je n’avais aucune connaissance sur la manière de le travailler, autant dire que ce fut un désastre au début. Peu patiente parfois, j’ai recherché la rapidité et la Fimo est une pâte qui se malaxe facilement, (enfin facilement…) et qui cuit au four en 30mn !

Mes doigts on souffert au début car les pain de 57gr étaient parfois secs ! Mais au fur et à mesure de regarder les tutos et astuces de créatrice de FImo durant le confinement, j’ai pu donner plus d’agilité à mes mains et adoucir cette pâte ( Rassurez-vous, pour ceux qui sont dans le même cas, je vous donnerai les astuce dans les prochains articles du mois).

En fait cette pâte à modeler tant qu’elle n’est pas cuite est très agréable pour la sculpture, un peu comme lorsque j’étais petite et que je jouais avec de la pâte à modeler. On pouvait l’écraser, la malaxer pendant des heures, former des boudins, les mélanger jusqu’à ce que la couleur ne ressemble à rien qu’à une crotte toute molle 😀

Ces souvenirs me rappelle combien je me sentais bien pendant ces moments, j’étais concentrée et en même temps ailleurs dans des histoires que j’imaginais. C’est encore le cas mais je ne fais plus de boudins en forme de crottes 😀

Photo de Kate Romeo sur Pexels.com

Pour débuter dans la Fimo, je n’ai pas choisi le plus facile… faire des sirènes, travailler les bras… le visage… je me suis mise la barre très haute mais je savais que je pouvais le faire, après plusieurs mois d’essais, j’avais trouvé la manière de le faire, mais ça reste un travail long et difficile à reproduire rapidement. Puis je sentais que ce n’étais pas ça que je voulais modeler, vous savez le petit truc en vous qui vous dit « j’aime plus ! Tu peux faire autre chose ? » Donc à ce moment je me suis mise en mode – réflexion et procrastination – Qu’est ce qui m’attire le plus dans ce que je fais ? Et je regarde ces coffres avec ces sirène à l’intérieur, puis je me suis dit, on ne voit pas les sirène si le coffre est fermé donc on ne placera rien dedans, pas de souvenirs, pas de secrets, de bijoux… et à ce moment je me dit, non il faut que le coffre garde son utilité première mais il faut aussi qu’il apporte de la magie et de la fantasy à son propriétaire ! Et là j’ai travaillé sur la manière de customiser (personnaliser) les coffres, et la pâte polymère est excellente pour ça car résistante après cuisson, elle répondais aux critères que je me suis données.

Dans le prochain article je vous expliquerais quels sont les outils et matériaux pour travailler la pâte polymère.

Si vous avez des question pour le prochain article, laissez un commentaire ci-dessous.

A dans 15 jours mes trésors, prenez soin de vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :