Pourquoi la pâte Fimo 2/4

Dans mon article précédent je vous ai montré le côté technique et le fait que j’ai choisi la FImo. Aujourd’hui je vais vous expliquer quels sont les outils et autres accessoires qui vous aideront à dompter cette pâte.

Oui dompter car au début, cette pâte est assez dur à malaxer entre les doigts, si elle est trop sèche, elle se désintègre en petits morceaux et là vous vous dites, hop bon à la poubelle ! Mais non malheureux ! (en prenant la voix de Gandalf le gris), il y a une astuce pour que ces morceaux redeviennent souples comme un roseau ! Mais il faudra attendre le prochain article pour que je vous le révèle…

Car ici c’est le matériel qui est mis en avant ! Alors on y va ?!

Tout d’abord il vous faut un endroit que vous allez transformer en atelier : une table, une chaise confortable, des étagères, de la lumière et un peu de musique si vous aimez cela.

Photo de cottonbro sur Pexels.com

Ensuite le matériel de base :

En premier lieu un tapis en silicone qui vous permettra de travailler des boudins et une plaque de verre pour d’autres pièces

Puis une machine à pâte pour réaliser dégradés et plaques de fimo

Quelques pain de Fimo soft, en 57g ou 454g selon vos besoins et de la Fimo liquide, utile pour réaliser certains « glacis » ou coller la Fimo entre elle.

Quelques outils pour travailler, couper et modeler.

Et du pastel sec ou de l’acrylique pour faire les détails ou effets.

Avec tout cela, vous avez ce qu’il faut pour bien travailler ! On se retrouve dans 15 jours pour découvrir les astuces !

à bientôt mes trésors.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :